Parent’aise, vos témoignages

Dans cette période de fragilité et de remise en question de l’association, nous avons décidé de demander aux adhérents et sympathisants des témoignages de soutien. Nous vous remercions pour vos très nombreuses réponses qui décrivent merveilleusement la vie à Parent’aise !

Vous pouvez nous faire parvenir votre témoignage par email (associationdotparentaisearobaselapostedotnet) ou en utilisant le formulaire en bas de page.

Voici un petit message en espérant une sortie de crise. L’asso est super et ce serait dommage que ça s’arrête.–>Qu’est ce que Parentaise vous apporte à vous et à vos enfants au quotidien ?

Arrivée à Grenoble avec ma fille de 2 ans en 2015 j’ai découvert Parentaise, une asso qui propose un lieu dédié aux enfants. Cela nous apporte un lieu facile d’accès, à pieds et sur le chemin de la crèche/de l’école pour la détente, le jeu et la socialisation de l’enfant. Ma fille adore venir jouer à Parentaise, et rencontrer d’autres enfants dans un espace convivial. En tant que parent, cela me permet d’avoir un lieu facile d’accès et agréable où mon enfant peut jouer en sécurité et dans la convivialité. Parentaise me permet également de rencontrer d’autres adultes.
–>Qu’est ce que vous aimez dans ce lieu ?

J’aime la simplicité des échanges dans ce lieu, entre enfants et adultes. Les jeux et activités proposées sont très intéressants. Sa localisation est un gros atout : pas besoin de prendre le tram ni la voiture pour offrir un moment de détente, parfois 30 minutes suffisent pour offrir un moment joyeux à ma fille. La proximité avec l’école, les crèches, la bibliothèque est un atout. Je me voyais bien aussi inscrire ma fille à la mjc à la rentrée pour l’éveil musical et passer du temps à Parentaise avec ma 2e fille qui vient de naître en l’attendant.

–>Quelles sont les valeurs, l’état d’esprit que l’on y trouve

l’enfance, l’engagement, et la convivialité. Parentaise met au cœur l’enfant et son bien être. L’asso fonctionne car tous les adhérents sont impliqués à respecter certaines règles de base pour que cela marche. La convivialité, entre les enfants mais aussi entre adultes est facilitée.Je ne connais pas encore suffisamment bien Grenoble, mais il me semble que dans ce quartier une asso comme parentaise est nécessaire et doit être à un emplacement central comme la mjc. C’est un lieu où bcp de gens se croisent et qui facilite la communication. En allant à Parentaise j’ai découvert par hasard des activités de la mjc. Et cela m’a permis de rencontrer des parents avec qui on ne peut pas tjs discuter à la sortie de l’école/de la crèche. Enfin, il me semble qu’il y a peu de lieux dédiés aux jeux pour les enfants dans ce quartier. Le jardin de ville est très vite saturé et les activités limitées.En bref, ce serait vraiment dommage de délocaliser l’asso, ce qui risque de réduire considérablement le nombre d’adhérents et la fréquentation du lieu.
Gaëlle P.

 

Merci pour cette initiative et ce combat pour que Parent´aise survive telle que.
J’ai découvert ce lieu grâce à une amie, en 2013. Un peu trop tard à mon goût… Moi qui ai connu une grande solitude après la naissance de mon premier enfant, je découvrais enfin un lieu chaleureux où rencontrer d’autres mamans. Et où je pouvais profiter de voir mes enfants s’épanouir, qu’ils aient quelques mois ( mon second à ce moment là) ou l’âge de la maternelle (mon aîné) ! Que ma vie aurait été moins triste si j’avais connu ce lieu lors de mon premier congé maternité! Les parcs d’enfants me semblaient réservés aux enfants plus grands, j’étais très seule. À Parent´aise, on s’y sent à sa place, que notre enfant ait 1 mois ou 10 ans. C’est d’ailleurs une grande richesse que d’apprendre encore et toujours aux plus grands de faire attention aux plus petits.
Ayant maintenant 3 enfants, c’est aussi le seul lieu où mes 3 garçons (de 7 ans, 4 ans et 18 mois) réclament d’aller tous à la fois! Moi qui passe mes mercredis seule avec eux, c’est sinon toujours le casse tête de faire plaisir aux trois, et de passer un moment agréable avec chacun. Ce fut également un refuge pour attendre mon aîné durant son activité cirque de la MJC, avec mon second quand j’attendais mon troisième. Sans ce lieu, je n’aurais pas pu l’inscrire à une activité hebdomadaire. Je n’habite pas à côté de la MJC. Que faire en une heure avec des petits lorsqu’il fait froid ou qu’il pleut? Heureusement, nous avons pu passer des moments agréables à attendre mon premier qui était ensuite ravi de nous rejoindre.
Pour toutes ces raisons, j’espère sincèrement que cet accueil pourra se poursuivre tel que jusqu’alors, dans les locaux de la MJC Allobroges.
Elsa T

 

L’association parent’aise m’a apportée quelque chose que je n’arrivais pas à trouver plus près de chez moi, à mon désarroi.
Je n’en ai donc pas beaucoup profité.
Un lieu peu onéreux où on peut rencontrer d’autres parents pour échanger et où ton bébé peut avoir ses premiers contacts sociaux, accompagné de Maman ou Papa, surtout quand il n’y a pas de fratrie ou cousins.
Un lieu dont les horaires d’ouverture et où l’accès sont plus souples et laissent plus de marges pour s’adapter au rythme du petit enfant.
(Pas juste une fois par semaine deux heures un mercredi après-midi ou un lundi matin)
Un lieu où l’enfant peut trouver et tester des jeux et jouets différents de ceux qu’il a à la maison et qui permet aux parents de ne pas trop investir.
Un lieu où l’enfant peut se défouler quand il habite en appartement et qu’il pleut ou fait froid dehors.
Un lieu de récréation entre deux activités contraignantes pour l’enfant.Cordialement et j’espère de tout coeur que l’association pérennisera.Sophie, Maman de Noémie, 22 mois

 

Je suis venue à Parent’aise car ma fille fait du Judo à la MJC Allobroges et cela m’a permis de trouver un refuge tout au long de l’année avec mon fils.
Au fil des semaines et des années, j’ai pu apprécier un lieu où mon fils se faisait de nouveaux amis et apprenait à vivre en collectivité avec des enfants de tout âge mais aussi un lieu où en tant que maman j’ai pu me lier avec d’autres mamans et des assistantes maternelles et passer de très bons moments.
Selon la forme et l’humeur de mon fils, il pouvait jouer à des jeux très variés: des jeux calmes (pâte à modeler, dinettes, circuit de train..), des jeux plus coopératifs (constructions avec des briques en cartons avec casque et brouette) en pensant par des jeux plus sportifs (piscine à balles, escalade de la struture). Cette variété est une richesse et permet à chacun de trouver sa place petit, moyen ou grand selon ses envies.
Depuis que Parentaise est fermé, il n’y a pas une semaine où mon fils ne regarde par la fenêtre pour voir si c’est réouvert et se demande pourquoi cela n’arrive pas….
Claire

 

J’ai connu Parent’aise par le bouche à oreille : le principe même, les valeurs de cette association de bénévoles m’ont d’emblée intéressée. Je suis allée voir de plus près… à la table ronde des partage de goûters pour les enfants/thés pour les parents, j’ai rencontré des mamans, des papas, des nounous des 4 coins de l’horizon, parlant ou pas français, mais avides d’échanges. Mamans en congé maternité ou parental, en recherche d’emploi, parents étrangers un peu isolés, jeunes filles au pair en quête de conseils et d’idées …Parent’aise a été pour nous un lieu carrefour! Je n’en connais pas d’équivalent. M’y rendant tous les mercredi après-midi avec mes trois jeunes enfants, au moment du goûter et tout le temps de l’activité à la MJC de mon fils de six ans, je me suis liée avec plusieurs. C’étaient avant l’incendie de l’automne 2015… Désormais,nous autres parents, nous nous croisons dans la rue, devant la MJC des Alllobroges, et nous saluons un peu tristement… quand Parent’aise va-t-il rouvrir?
Je me rappelle de beaux moments de complicité entre mamans qui allaitent leur tout petits, surveillant du coin de l’oeil les aînés… J’ai moi-même beaucoup apprécié l’association entre parents et la mutualisation des allers-retours pour mener les enfants au cirque, à la danse, au judo ou à l’éveil musical, certains courant les étages de la MJC, tandis que les autres gardaient les plus petits, restés à jouer dans le grand espace motricité du bas… C’étaient avant l’incendie de l’automne 2015… Désormais, nous autres parents, nous nous croisons dans les couloirs de la MJC et nous saluons un peu tristement… quand Parent’aise va-t-il rouvrir?
Certains week-ends ou pendant les vacances scolaires, par temps de pluie, l’espace motricité était vraiment bienvenu avec ses grandes structures, la piscine à balle, le trempoline, les deux tobogans, la maison, les briques de carton, les brouettes … bref, tout ce qui ne rentre pas dans un appartement mais qu’on trouvait en libre accès à Parent’aise, pour une cotisation symbolique. Grâce aux subventions publiques accordées à l’association. chaque mercredi matins, on pouvait aussi y croiser un petit groupe d’enfants venus d’une crèche voisine, accompagnés d’un ou deux parents bénévoles. Désormais, nous autres parents, nous croisons dans les parcs mouillés, et nous saluons un peu tristement… quand Parent’aise va-t-il rouvrir?
Chacun de mes enfants (5, 3 et 1 ans alors) a pu participer à des ateliers réguliers ou exceptionnels, animés par des parents bénévoles, quelquefois aussi avec des intervenants professionnels : éveil corporel pour les tout-petits, éveil musical pour tous, atelier de décorations de Noël, goûter de carnaval, … et c’était bien, car c’est faire ensemble qui relie!
J’ai moi-même aimé lire des contes, le temps d’une ou deux soirées Halloween, je me suis impliquée dans l’organisation de l’éveil musical, l’ouverture de créneaux, certains week-ends pluvieux, dans quelques soirées ménage aussi, pleines de bonne humeur : faire vivre l’association passe aussi par le grand ménage, le tri des jeux, les créneaux de permanences, les AG, … et c’est bien ainsi car c’est faire ensemble qui relie!
Quand Parent’aise, lieu accueillant, lieu dynamique, lieu « associatif au carré », va-t-il rouvrir?
Hélène S.

 

Je souhaite parler de tout ce que l’association Parentaise m’a apporté. Ma première participation remonte à 2001, j’avais deux enfants en bas âge, venais d’emménager dans le quartier, et le lieu parentaise fut pour moi un lieu d’accueil convivial, qui permet socialisation, rencontre avec d’autres parents et moments de détente : quand on a deux enfants en bas âge, ce lieu où on vous accueille, où l’on peut prendre un thé, voir le enfants évoluer, c’est tout simplement exceptionnel!
J’apprécie aussi beaucoup le fonctionnement de cette association, qui permet un accès à tous, basé sur la confiance, l’échange de savoir-faire, l’entraide. Ce lieu organisé par les parents, et soutenu par la MJC Allobroges, a réussi à fonctionner de façon remarquable.
Connaissez-vous beaucoup de lieux qui peuvent aussi parfois ouvrir le week end, le moment où les parents sont parfois avec les enfants, un peu débordés? Ils peuvent alors aller à Parentaise, et vivre une « parenthèse » de jeux, échange. Des activités de gym pour enfants, de musique, de contes, de fêtes (carnaval, halloween) sont proposées, les enfants sont les premiers bénéficiaires de cette belle structure : s’ils avaient une voix pour le dire, on entendrait, des babils, des mots de soutien de toutes parts!!
J’espère de tout coeur que l’association va perdurer! Mes deux grands sont… au lycée, mais, j’ai un enfant de 2 ans et demi, et j’ai eu le plaisir de retourner à Parentaise avec lui, même si j’habite la Tronche : le lieu et l’accueil, l’autonomie, sont tout simplement un coktail magique, qui fonctionne de façon réaliste, et je n’ai aucun exemple de lieu équivalent.
J’ai été adhérente longtemps à la MJC Allobroges, inscrite aussi à Parentaise, et je souhaite vraiment que Parentaise va garder sa place essentiel dans la communauté grenobloise, son dynamisme dans le quartier!!encore merci,
Tanya M.

 

Je suis adhérente à Parent’aise depuis deux ans.Une salle idéalement située où aller avec mes enfants les jours de pluie : parfait!
Mais bien plus qu’un simple lieu d’accueil pour les jeunes enfants, j’y ai trouvé un vrai lieu d’échanges et de partages avec d’autres parents.
Et, des seuls jours de pluie, je me suis retrouvée à me rendre à parent’aise de plus en plus souvent. Tous les mercredis d’abord, et puis régulièrement aux week-ends ouverts.Grâce au très important travail bénévole réalisé par le membres du CA, Parent’aise est vrai lieu vivant qui permet à nos enfants de s’épanouir et de jouer ensemble.
Parent’aise est également un lieu où nous, les parents, pouvons discuter autour d’une tasse de thé de sujets très banals, de nos petits soucis quotidiens, mais également de sujets plus sensibles (échanges sur l’autisme par exemple organisés par les membres du CA) qui une fois partagés sont un peu moins durs à vivre.
Ce lieu casse l’isolement dans lequel certains parents (loin de leurs familles, ayant peu d’attaches sur Grenoble, etc) peuvent se retrouver.Sa situation géographique des locaux de Parent’aise est très importante par plusieurs aspects.
-Aspect pratique : pendant que frère ou soeur participe à des activités proposées par la mjc, les autres peuvent jouer plutôt que d’être « promenés » au pas de course d’un lieu à un autre durant les 50 minutes que dure l’activité.
-Aspect idéologique : le fait que Parent’aise soit dans les locaux même de la mjc affiche tout de suite les valeurs de l’association.
En effet, les valeurs prônées par la mjc correspondent aux valeurs de Parent’aise (lieu d’échanges, création de lien social, lieu d’apprentissage du vivre – ensemble indispensable à l’éducation de nos enfants)
-Aspect social : la localisation de cet espace, au coeur des quartiers très cotés, mais aussi de quartiers beaucoup moins favorisés de grenoble favorise la mixité sociale également indispensable aux valeurs à transmettre à nous enfants.Pour tout cela, je remercie à la fois la mjc de nous héberger dans ses locaux, mais égalementles membres du CA dans qui tout cela ne serait pas possible.Et j’espère bientôt pouvoir répondre positivement à mon fils qui me demande tous les mercredis depuis plusieurs mois « maman on va à Parent’aise? »

Nathalie R.

 

J’ai découvert Parent’aise par hasard, en emmenant mes enfants à la MJC. Je ne pensais pas qu’un tel lieu pouvait exister : autant d’activités proposées aux enfants en intérieur (des parcours de motricité aux jeux de société), pour un prix si modique et une autogestion qui fonctionne. J’apprécie également la diversité des personnes qui s’y croisent, le fait que cela soit accessible en centre ville, les heures d’ouverture adaptées aux besoins des familles (le dimanche, par exemple). Ce lieu répond bien aux besoins des familles vivant dans des espaces réduits en ville. Je note également que c’est un lieu de rencontre pour les assistantes maternelles. Enfin, la diffusion par l’association de formations / évènements autour de la parentalité me semble essentielle dans notre époque où l’on n’apprend pas à être parents et qui propose de ce fait peu de lieux d’échange sur le sujet.
Pour toutes ces raisons, j’espère sincèrement que Parent’aise pourra poursuivre ses activités.
Aurélie C.

 

–>Qu’est ce que Parentaise vous apporte à vous et à vos enfants au quotidien ?
Lieu d’échanges et de rencontres pour parents et enfants
Un plus pour animer le quartier ! Des temps forts, festifs etc
Une solution parfaite de replie quand il ne fait pas beau et l’hiver pour sortir de la maison et changer d’air !! (Notamment pour notre nounou)–>Qu’est ce que vous aimez dans ce lieu ?
Le proximité géographique (habitante de la rue servan)
La situation dans la mjc permettant d’allier activités diverses dans un même secteur (bibliothèque, centre de loisirs, activités de la mjc, école de musique, musée, parcs…)
L’espace et la variété de choix de jeux pour les enfants (motricité, jeux de construction, symboliques, société…) et diversité d’âges permettant de venir avec tous ses enfants dans le cas de fratrie.
Les horaires adaptés.–>Quelles sont les valeurs, l’état d’esprit que l’on y trouve ?
Ouverture culturelle, accueil bienveillant, socialisation, vivre ensemble.Je ne connais pas d’autres lieux comme celui ci, à part la maison des jeux mais qui est plus accès pour les grands et plus loin du centre ville…Merci pour l’implication des membres du bureau et aux adhérents actifs !
Ophelie, maman de deux garçons, Colin 2 ans et Camille 3,5 ans.

 

C’est avec beaucoup d’émotion que j’apprends la situation fragile de Parent’aise. Je l’ai connu grâce à la nounou de mon fils Clément en 2010 : une très belle découverte ! Ce lieu idéalement situé au cœur de la ville plein de jeux , de couleurs permet de belles rencontres de tous horizons : enfants, nounous, et parents avec de vrais moments de partage. En ces temps difficiles, notre société a besoin plus que jamais de ce type de structures qui apportent des moments simples d’échanges, de partage et de jeux. Cela permet également aux enfants gardés par des nounous d’avoir une inter-action avec d’autres enfants et ainsi l’apprentissage de la collectivité avant leur entrée en maternelle. Mes 3 enfants de 11, 8 et 6 ans adorent Parent’aise et ce serait également pour eux comme pour tous les enfants une grande déception de ne plus pouvoir s’y retrouver.Longue vie à Parent’aise !!!!

Florence L.

 

–>Qu’est ce que Parentaise vous apporte à vous et à vos enfants au quotidien ?
Parents : lieu d’échanges et de discussion, de rencontres, lien social
Enfants : espace d’apprentissage du vivre ensemble, tremplin vers la sociabilisation pour les enfants encore non scolarisés qui sont gardés par leurs parents ou chez une assistante maternelle–>Qu’est ce que vous aimez dans ce lieu ? Lieu ouvert et convial, aéré et bien aménagé… qui nous permet donc d’avoir de vrais espaces de jeux en intérieur en plein centre-ville, à proximité de nos appartements souvent exigus ! Jeux variés.–>Quelles sont les valeurs, l’état d’esprit que l’on y trouve ? Mixité, entre-aide, solidarité, générosité, ouverture d’esprit
Anne-Sophie G., maman de Titouan et Samuel

 

–>Qu’est ce que Parentaise vous apporte à vous et à vos enfants au quotidien ?
un lieu de motricité, un espace de jeu et de découverte vraiment sympa,
très ludique pour mes deux fils de 4 ans et demi et 18 mois, qui y
retrouve des copains pour jouer (au sec lorsqu’il pleut mais aussi
lorsque le temps est au beau fixe).
Un espace de partage entre parents, ou l’on peut échanger sur la vie
avec nos enfants, l’éducation, mais aussi bavarder de choses et d’autres
et rire autour d’un café.–>Qu’est ce que vous aimez dans ce lieu ?
j’aime L’espace, on respire même si on est nombreux.
j’aime la salle de motricité qui est vraiment génial.
J’aime que ce lieu soit ouvert aux enfants jusqu’à 10 ans ce qui est
rare, le mélange des âges est tres stimulant pour mes enfants. Sur Grenoble, à ma connaissance, les lieux de parentalité n’accueillent plus
les enfants apres 6 ans.
j’aime la convivialité,
j’aime le fait qu’il soit ouvert tous les jours,
et qu’il soit autogéré par les adhérents.
j’aime les ateliers proposés, généralement gratuitement, grâce entre
autre à l’implication des parents et au bénévolat.
J’aime la diversité de culture, d’horizon des gens rencontrés là bas.
c’est tres riche pour moi comme pour mes enfants.–>Quelles sont les valeurs, l’état d’esprit que l’on y trouve ?
partage, joie, diversité, autonomie, diversité…
Julie

 

Parent’aise, c’était la possibilité de se rencontrer tant pour les enfants que pour les parents, ce qui est vraiment bienvenu lorsqu’on a des enfants d’âge préscolaire. C’était aussi un formidable accès à des structures ludiques pour les petits, ma fille me parle encore de la piscine à balles!! et me demande encore quand est ce qu’on pourra retourner à parent’aise… nous sommes en Guadeloupe… ce n’est pas pour tout de suite!!
Parent’aise c’était une liberté presque totale, de pouvoir venir quand on a un moment, presque à la dernière minute… « il n’y a personne!! » « pas grave, on prend les clés et on ouvre!!! on refermera bien en partant!!! » Quoi de plus simple? Parfois on est seul dans ce bel espace de jeu avec nos loulous… wouaw!! ça plaisir de voir du monde, mais ça fait aussi du bien d’être seul!!! Et c’est possible!!! c’est aussi ça le bonheur, la surprise quand on vient à parent’aise… on se rencontre, on discute, on échange, on organise des groupes de discussion, des petits évènements, ou rien, on se repose dans le calme du lieu vide… Et oui un si grand espace nous a beaucoup permis de respirer, nous qui vivions à 5 dans 50 m°!!! Donc oui encore merci à parent’aise qui m’a permis d’alléger un peu mon quotidien!! et diversifier l’environnement de mes enfants.
Parent’aise est dans la mouvance même de ce que représente Grenoble, c’est une association qui se doit d’exister à Grenoble. Un lieu aussi libre, ouvert, tolérant, agréable, conviviale est extrêmement rare!!! Nous avons pas mal déménagés, et connus diverses villes, mais nous avons aimé Grenoble pour toutes ces petites choses, ses associations, ses parcs, ses évènements. Nous avons quitté Grenoble car nous n’envisagions pas de rester longtemps citadins avec 3 enfants… Mais Grenoble est la ville des enfants et des familles. Avec un peu de recul, si nous devions vivre en ville, ce ne serait possible qu’à Grenoble!!! Alors pour que les familles aient envie de rester à Grenoble, parent’aise doit perdurer, elle est un maillon qui permet à ces habitants d’aimer leur ville!!!
De la part de toute les famille… un grand merci à parent’aise!!!!! un lieu à cloner et a exporter!!!!
Aurélie S., Shaïne, Liwen et Sanae

 

Afin que la Mairie et la MJC comprennent ce qui unit tous les parents à aller à Parentaise je pourrai vous dire à quel point l’impossibilité d’y aller cette année à été problématique.
Maman de deux enfants de 5 ans et 1 an, je me suis retrouvée assez isolée pendant mon congé parental, et sans lieu d’accueil le mercredi après-midi pour allaiter ma fille avec tout le confort nécessaire (elle n’avait que 6 mois).
Notre fils adorait aller jouer aux jeux de son âge après son cours de judo et nous avions comme projet, pour le responsabiliser, de le faire descendre tout habillé.
Parentaise est surtout un lieu où les parents peuvent se retrouver en dehors de leur quotidien pour échanger et cela est vital.
L’esprit participatif, responsable et joyeux qui anime ses membres est très grenoblois.
Alors il nous faut résister, pour que des lieux comme Parentaise, avec des structures si adaptées aux tous petits comme aux plus grands soient maintenues.
Je serai encore plus déçue si la Mairie de GRENOBLE, qui avait jusque là ma sympathie, ne soutienne pas ce projet aux valeurs si belles.
Juste une parenthèse pour dire qu’il n’y a plus en centre ville de café pour enfants (T’COM UN GRAND et les ZEBULONS) pour permettre aux femmes de sortir de leur isolement et à notre progéniture de rencontrer d’autre bébés…. juste un café associatif, avec le soutien de la mairie, assez excentré..Encore bravo à toute l’équipe du conseil d’administration et des membres pour la mobilisation.
Claire C., Gaspard et Anna

 

Super association qui m’a permis de découvrir dans une ville où je venais d’arriver ce lieu unique d’échange parents et enfants, ou les enfants apprennent à s’amuser ensemble avant même de marcher ! Je vous souhaite une très longue continuation.
Vous avez tout mon soutien.
Barbara P.

 

Je tiens à soutenir Parent’aise car il me paraît inconcevable que soit remise en cause une association portée par des parents volontaires qui n’hésitent pas à donner de leur temps depuis des années pour maintenir un lieu d’accueil accessible à tous (le coût de l’adhésion annuelle est modique) et proposer des activités pour les enfants. Parent’aise est un lieu convivial, où parents et enfants de tous âges se sentent bien pour partager un moment ensemble. Il permet à chacun de faire des rencontres, d’échanger sur des sujets divers et variés, de partager un goûter, d’apprendre le respect des règles qui s’imposent à un espace partagé (respect du lieu, des autres, partage, collaboration, rangement…). Par mauvais temps Parent’aise est accessible à tous les budget (contrairement aux espaces privés très onéreux) pour sortir de la maison, se « dépenser » sur les structures de psychomotricité, retrouver ou se faire des copains. La localisation de Parent’aise est très commode avec son arrêt de tram à proximité et permet la mixité puisqu’à au cœur de quartiers « politique de la ville » et de quartiers plus « aisés ».
Cécile D.

 

A notre arrivée en France, l’association Parentaise a permis à mes enfants de trouver un lieu de jeux convivial et utile pour leur socialisation en dehors de l’école. Il me paraît important d’avoir des lieux où les enfants puissent explorer sans que ce soit structuré comme à la maison ou l’école. C’est aussi l’occasion de partager des moments parents-enfants / parents-parents. L’association m’a aussi permis de proposer une présentation/discussion sur le plurilinguisme qui a réunit plus de personnes que celle que j’avais proposé à l’école. Le fait de pouvoir amener les enfants et qu’ils jouent permet à plus de familles de pouvoir participer à ce genre d’actions.
Merci.
Jane

 

Vous pouvez nous faire parvenir votre témoignage en cliquant sur le bouton ci-dessous!

Livre d'or de Parent'aise

 
 
 
 
 
Les champs avec une * sont obligatoires.
Votre adresse email ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité nous sauvegardons votre adresse IP 10.0.2.15.
Votre commentaire ne sera visible qu'une fois validée.
Nous nous réservons le droit de supprimer ou de ne pas publier votre entrée.
(Pas de message)

Laisser un commentaire